EXPERIENCES INTERIEURES

« …Ferme les yeux, reviens en toi-même et regarde ; fixe ton regard et vois, tu n’as pas besoin de guide »

- Plotin

Plotin est pleinement conscient, à travers son enseignement, d’être celui qui montre le chemin ou la route et la démarche ou le cheminement. Il entend diriger vers les hauteurs. Mais la prise de la voie vers la patrie où se trouve notre père est du ressort du disciple lui-même, sage et prudent. Si l’on est retenu ou dérouté quelque part dans sa montée, 

Plotin décrit l’acte philosophique essentiellement comme une conversion et une purification, acte qui engage sur le chemin de l’ascèse et de l’intériorité : prends le large, comme Ulysse, enfuis toi vers ta chère patrie ; ferme les yeux, reviens en toi-même et regarde ; fixe ton regard et vois, tu n’as pas besoin de guide (Traité 1, 8-9 ; Enn. I, 6,8-9). 

Plotin, en grec Πλωτῖνος, en latin Plotinus (205 – 270 apr. J.-C.), philosophe gréco-romain de l’Antiquité tardive, est le représentant principal du courant philosophique appelé «néoplatonisme ».  

Notre personnalité est composée de multiples facettes. Il se peut même que nous ressentions la présence en nous de plusieurs personnages et points de vue. D’un instant à l’autre, les points de vues peuvent changer, ou pire, s’exprimer simultanément. Nous sommes tiraillés entre plusieurs voix. La voix de la raison, la voix du cœur, la voix de l’intuition, celle du devoir. Et ainsi de suite. D’où l’utilité de se référer à la notion d’enfant intérieur. En effet, lorsque la rage, la honte, la culpabilité et autres émotions du même acabit prennent la direction de la situation, la personne peut identifier que c’est l’enfant blessé et vulnérable qui est en train de pleurer, de crier, de tempêter. Il importe alors, l’ayant identifié, de s’en occuper. S’en occuper, c’est d’abord renouer avec lui. Un autre concept intéressant entre alors en ligne de compte, c’est la notion d’adulte intérieur.

Lorsque l’enfant intérieur s’exprime en nous et dans nos vies, il se peut que les différentes facettes de l’enfant blessé, l’enfant créatif et le farceur dionysiaque se mélangent de façon inégale, selon qui nous sommes, ce que nous avons vécu et ce que nous vivons.

Les souffrances intérieures graves et les traumas ont toujours un double enjeu. Soit, ils nous donnent accès à une renaissance de façon périodique, et à un surcroît important de vie et d’énergie. Soit, ils nous figent et nous font mourir à petit feu. Il arrive même que certaines personnes soient totalement brisées. Dans des peaux d’adultes parfois très vieux, un bébé hurle encore. 

Nous sommes plus ou moins habités par des souffrances d’enfant blessé. En cela, nous ne sommes pas seuls. Notre conjoint, notre ami, notre voisin, lui aussi, doit faire avec la partie blessée en lui. Mais il est cependant possible d’écouter cet enfant intérieur qui souffre de n’avoir pas existé aux yeux de ses parents. Pour la plupart des personnes ordinaires que nous sommes, la première étape est sans conteste d’accepter le concept même d’enfant blessé. 

Pour prendre soin de lui, il faut tout simplement l’accepter. Accepter la présence de cette partie fragile et réactive qui est en soi, c’est accepter l’enfant blessé. 

Il est donc possible de s’adresser à cette partie blessée en nous… et d’avoir une réponse. Il est possible d’en prendre soin. Nous pouvons prendre soin de notre enfant intérieur comme si nous prenions soin d’un enfant réel.

Si vous rencontrez un petit enfant en sanglots et perdu dans un grand magasin, vous allez le rassurer, le consoler, le prendre par la main pour l’accompagner à la caisse et attendre avec lui le retour de sa maman afin qu’il ne se sente pas seul et abandonné. Il en est de même pour l’enfant blessé en nous. 

La partie adulte en nous, qui s’est fortifiée au cours des années, peut protéger la partie blessée de notre enfant fragilisé. Cette dernière reste figée dans une souffrance sans cesse réactivée par des événements présents qui font écho au passé. C’est un véritable dialogue intérieur que nous sommes invités à effectuer.

Apprivoiser son enfant intérieur – Agenda plus – Nov 2009

Je vous propose un Cycle de 8 journées sur le thème : L’enfant intérieur

Première journée-étape « Découvrir et guérir l’enfant en soi »

Samedi 22 Août 2020 à Loos (59) prix : 90 euros

Les autres dates seront en fonction du groupe.

 

Un entretien individuel est indispensable avant toute inscription, 

cela peut se faire par téléphone.

Témoignages

Enfermée dans l’effervescence de mes vies professionnelle et personnelle, je m’était perdue…et j’allais plutôt mal! Depuis plusieurs mois, le travail fait avec Bénédicte, me permet d’avancer, de comprendre le pourquoi de mon mal-être et surtout, comment trouver le chemin vers un mieux être! Quelle joie! Merci…

Dorothee G
8 juillet 2018

Quand je suis arrivée chez Bénédicte, j’étais au bout du rouleau. Grâce à elle, j’ai trouvé la sérénité. Je suis enfin en paix avec moi-même. Je sais qui je suis, ce que je veux réellement. Je ne cours plus et je vis dans le présent. Je savoure chaque journée.
Un grand merci à Bénédicte qui a transformé ma vie

 

christel c
20 septembre 2018

On m’avait parlé de Bénédicte, et j’avais juste hâte de la rencontrer ! Ce que je ne savais pas, c’est que cette rencontre allait transformé ma vie de façon considérable. Bénédicte m’a aidée à prendre conscience de blocages, de conditionnements, de blessures qui jusque là m’avaient amenée à vivre le même genre d’évènements et surtout à reproduire des schémas de comportements identiques. Aujourd’hui, je me sens libérée d’un poids, et j’avance plus sereinement et joyeusement dans la vie. Avec toute ma gratitude !

Caroline G
8 juillet 2019

J’ai rencontré Bénédicte en faisant un séminaire Il y a 3 ans. et suis moi même thérapeute.
J’ai pu constater son professionnalisme , ses qualités humaine , ses qualités de cœur ,sa passion pour son travail et la remercie sincèrement de ce qu’elle m’a apporté.

jean Paul Boet
20 juillet 2019

Lorsque j’ai rencontré Benedicte j’étais désespérée , tres dépressive depuis de longues années ét à bout de solution. Benedicte etait mon dernier espoir ! Je suis allee la voir pendant plus d’un an à compter d’une fois toutes les trois semaines . Les séances n’étaient pas toujours simples et j’ai du faire un travail important sur moi meme mais à long terme les résultats étaient là : un bien etre retrouve ( perdu depuis des années) , des états dépressifs de moins en moins longs et de moins en moins importants et surtout ét cela est essentiel le retour au bonheur et à des pensées posirives ! Je partage ceci afin de redonner de l’espoir aux personnes dépressives, désespérées car maintenant je sais qu’il y a une solution et qu’en le retour au bonheur est possible ! Alors je remercie de tout cœur ma Therapeute Beneficte qui m’a sauvé ét qui me permet actuellement d’être heureuse et de pouvoir enfin profiter de la vie ét d’avoir cette capacité à affronter les moments difficiles de la vie. Merci merci

Sandrine
8 juillet 2020

« Qui suis-je »
Perdu dans mes ressentis , mes émotions , mes pensées , je vivais au travers du regard des autres , je me sentais toujours jugé , différent , mon passé m’empêchè d’avancer .
J’ai commencé un travail sur moi , puis j’ai rencontré Bénédicte , son amour de la vie , son regard bienveillant , sa gentillesse , mon tout de suite mis en confiance , je ne me sentais pas juger mais écouter , chose qui est rare de nos jour !! Puis Bénédicte ma proposé de venir a un atelier  » qui suis-je  » ou j’ai rencontré des personnes extraordinaire ( Regis et Annick ) tant par la gentillesse , leur bienveillance , je me sentais entouré d’amour .
J’ai decouvert en moi un monde que je n’imaginais pas , un jardin fleuris !!
J’ai compris que je devais m’écouter , et suivre d’avantage mes intuitions .
Je me suis ouvert a un monde invisible que je pensé irréel mais avec son gros nez rouge , j’ai compris qu’il y avais la devant moi un ange gardien qui veuillez sur moi .
Cela ma permis de voir les épreuves de la vie différemment , de voir mon passé d’une autre manières , de comprendre des choses sur moi , sur qui je suis !!
Par ce témoignage , Je vous dit merci du fond du coeur , j’ai encore des choses a découvrir et grace a vous j’ai retrouvé gout a la vie , a la decouverte , a l’aventure !
Je me sent Revivre , Merci avec plein d’amour et d’espoir !
J’espère avoir l’occasion de partager et d’échanger avec vous sur les beau mystère de la vie !
Aimez vous , La vie vous Aime
Un grand Merci a toi Bénédicte

Antoine Thieffry
8 juillet 2020

Fier de ma réussite sociale, je n’ambitionnais que de toujours progresser dans ma carrière. Certes, je n’ai jamais été égoïste, mais plutôt généreux . Attentionné , également.
Mais, l’amitié et l’amour ne s’achètent pas. J’étais toujours frustré et franchement pas toujours très heureux. Me sentant mal aimé ( par moi-même en premier) par les autres, incompris, différent.
J’ai pourtant travaillé sur moi afin d’accepter les périodes de solitude, pour essayer de donner un sens à ma vie, pour me sentir mieux.
Sur mon chemin, j’ai eu le bonheur de rencontrer Bénédicte.
Depuis, grâce aux séances individuelles, ma vie a complètement changé. J’apprends pas à pas à me découvrir, progresser, m’élever.
Lors de séances en groupe, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses. (Annick, Isa, Sandra), puis mon petit frère de nombre (Antoine).
J’ai trouvé une « famille de coeur » .
Je n’ai pas donné un sens à ma vie. Je découvre peu à peu le sens de la vie, de ma vie. Je suis…
Merci à toi Bénédicte pour cette re-naissance et pour tout cet amour que tu apportes chaque jour.

Régis Teneul
8 juillet 2020

Participer à une formation CNV avec Bénédicte, c’est :
– développer un langage, des attitudes et une écoute permettant des relations harmonieuses avec les autres.
– favoriser l’épanouissement personnel en vivant des expériences humaines au sein d’un petit groupe.
Que du bonheur !

H. Marie-Paule
8 juillet 2020

    No posts found.

Contact

10 Allée M.Yourcenar
59120 Loos

Rue Bacquiot
62111 FONCQUEVILLERS

0616.615.827

(sur RDV)